Engagez-vous en signant la charte « jardin naturel et biodiversité »

Imprimer
PDF

ecriteau jardin naturelVous êtes locataire ou propriétaire d'un jardin, petit ou grand, en ville ou à la campagne : vous pouvez agir pour préserver la biodiversité. En signant la charte, vous vous engagez moralement à respecter progressivement 10 gestes favorables à la biodiversité :

Ecopôle vous accompagne pour mettre en œuvre ces 10 actions dans votre jardin en vous proposant un programme d'animations gratuites près de chez vous (ateliers d'éco-jardinage, rencontres d'échanges de savoirs et de savoir-faire, trocs graines et plantes, conférences,...).

En signant la charte, vous vous inscrivez dans le réseau des « jardins naturels » et vous recevrez  :

  • Un panneau (au format 10 x15 cm) « Jardin naturel : ici on cultive la biodiversité » à afficher dans votre jardin
  • Un autocollant « Jardin naturel » à coller sur votre boite aux lettres

Des fiches conseils sur l'éco-jardinage et la biodiversité sont à télécharger ici !

Formulaire d'inscription

Pourquoi un réseau de jardins naturels ?

Les jardins publics ou privés, gérés de manière écologique, forment des espaces de maintien de la
biodiversité
au même titre que les espaces naturels. Ces jardins peuvent ainsi contribuer à la consolidation d’un réseau de corridors biologiques, indispensables à la préservation de la biodiversité dans l’écosystème urbain.

En faisant de votre jardin une mosaïque d’habitats et en utilisant des pratiques de jardinage écologiques, vous préserverez votre santé et votre environnement et vous participerez à la création d’un réseau de jardins naturels.

Malgré vos efforts votre jardin restera peu être trop petit pour accueillir certaines espèces animales et végétales. Pour satisfaire l’ensemble de leurs besoins vitaux, elles ont besoin de circuler de jardins en jardins. Il peut être nécessaire d’agir à plusieurs en créant un réseau de jardins naturels dans votre quartier.

Laissez par exemple une ouverture dans votre clôture pour le hérisson qui a besoin d’un territoire de plusieurs hectares pour vivre et se reproduire. En récréant un petit écosystème vous limiterez les pullulations des ravageurs des cultures.

Savez- vous par exemple que les limaces et les escargots sont mangés par le hérisson, le crapaud commun, le ver luisant, le staphylin, les carabes,... et les pucerons par les coccinelles, la syrphe, le chrysope ou encore la mésange !

 

La notion de biodiversité désigne la diversité du monde vivant à tous les niveaux :

  • diversité des milieux de vie à toutes les échelles (écosystèmes),

  • diversité des espèces (dont l'espèce humaine),

  • diversité des individus au sein d'une même espèce (diversité génétique)

  • ainsi que toutes les relations qui existent entre ces différents niveaux.

 

La biodiversité est source de biens irremplaçables et indispensables à notre survie (nourriture, oxygène, matières premières…), certaines espèces (insectes, chauves-souris, oiseaux…) assurent la pollinisation des végétaux (sans pollinisation, nos fruits et légumes disparaîtront) alors que d'autres fournissent des molécules nécessaires à la fabrication des médicaments.

 

Les milieux naturels comme les zones humides (marais, mares, tourbières,...) contribuent à une épuration naturelle de l’eau, à la prévention des inondations, à la structuration des paysages et à l’amélioration de notre cadre de vie…Les forêts vont également jouer un rôle majeur dans le maintien de la qualité de l’atmosphère (absorption du CO2 par exemple) et dans la régulation du climat.