Faune, vie du sol et compostage

Imprimer
PDF

ecojardin2905Cette rencontre animée le 29 mai 2008 par Nelly Guibert de l'association Bretagne Vivante, a permis à 25 jardiniers amateurs de découvrir la faune, la vie du sol et le compostage.

Cette pratique empirique permet :

  • de recycler les déchets ménagers organiques facilement décomposables: tontes de pelouse, feuille d'arbre, épluchures de légumes,...
  • de limiter les quantités de déchets à transporter et à traiter ;
  • de fournir au jardin un engrais naturel et gratuit qui remplace le terreau en sac.

En effet, le compost restitue au sol la matière organique et les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des plantes. Le compostage est un processus biologique naturel qui permet de transformer la matière organique en humus.

Deux principales façons de composter :

  • Le compostage en tas : il suffit de dédier un petit carré de terrain au compostage. Les déchets y sont stockés et mélangés au fur et à mesure sans être trop tassés.
  • Le composteur : le compostage peut se faire à l'intérieur d'un composteur (en bois ou en plastique recyclé). Celui-ci doit être installé sur un terrain plat désherbé à même le sol afin de faciliter la remontée des vers de terre, des insectes et des micro-organismes.

Pour réussir son compost, il faut surtout varier la nature des déchets et les mélanger le mieux possible les uns avec les autres. Au terme de 6 mois, on obtient un compost suffisamment décomposé pour l'épandre en surface au pied des légumes, fleurs ou arbustes.